Les tendances des médias sociaux en 2016

Quelques tendances marquantes pour 2016

bonne année 2016

Cet article est à destination des services marketing qui vont devoir investir de l’argent à bon escient cette année 2016. Le poids des médias sociaux devenant de plus en plus important dans les stratégies de communication, les budgets qu’on y affecte le deviennent également. Parallèlement, le R.O.I. (Return on investment ou retour sur investissement) est maintenant  parfaitement mesurable. C ‘est le mètre étalon (que l’on devrait écrire Maitre étalon) qui brise ou favorise une carrière. Il nous a donc paru utile de vous faire part de quelques informations glaner ici et là.

La vidéo confirme son développement

« Un tweet contenant une vidéo est six fois plus performant qu’un tweet avec une image », dixit Damien Viel, directeur général de Twitter France. Seulement, il va falloir savoir faire bref. Vine, c’est 6 secondes de vidéo, la nouvelle application Boomerang d’Instagram, c’est la moitié.

Après le « mobile first », vive le « mobile only »

le mobile prioritairement

Les campagnes se feront uniquement sur Mobile.
Exemple :
Soon, le service bancaire d’Axa, une « banque 100% mobile » dont l’accès se fait uniquement via une application Android (Google) ou iOS (Apple).

La maîtrise des médias sociaux par les employés

Au marketing, c’est évident et les nouveaux venus sur le marché du travail seront parés. Les premiers cursus de Community managers créés par les école de commerce et Management vont arrivés à maturation, et inonder le marché du travail. Pour les autres, il y a la formation professionnelle. Tous les services seront impliqués dans cette démarche, à commencer par les services commerciaux. Axa forme ses commerciaux aux réseaux sociaux afin de trouver de nouveaux clients. Les laboratoires pharmaceutiques font de même.

Exploitation croissante du Big data,

Notamment des données en provenance des réseaux sociaux :

66% des consommateurs dans le monde ont cessé de faire affaire avec un fournisseur en 2014 et sont passés à un autre, en raison d’une mauvaise expérience de service à la clientèle,

  • soit +4% par rapport à 2012
  • soit +17% depuis 2005.

Plus de publicité intrusive

Burger King et Twitter

Comme pour l’utilisation de Twitter par les marques, il faut faire de la pub sans en avoir l’air : soyez imaginatif. « Personne ne veut voir une publication de marque sur les réseaux sociaux, explique Bérénice Charles, chargée marketing de Burger King. Nous avons une exigence créative pour chacun de nos posts : c’est 20/20 ou rien. »

L’importance des influenceurs

En regardant l’émission « NRJ Music Award », je me suis demandé si les vedettes étaient sur scène ou dans la salle. Gros plan sur les « Youtubeuses » plus souvent que sur les artistes ; l’émission « Danse avec les stars » propulse Enjoy Phoenix* devant des danseurs bien supérieurs grâce à son influence sur Youtube.
Selon une étude réalisée par PrismaMédia, 35 % des femmes ont déjà acheté un produit de beauté après l’avoir vu dans un blog.

Enjoy Phenix Youtubeuse

*En août 2015, le compte EnjoyPhoenix affiche plus de 1 810 000 fans – et rassemble des vidéos vues entre 500 000 et 2.5 millions de fois – tandis que plus de 825 000 personnes suivent le compte EnjoyVlogging. * Devenue une vraie star courtisée par des marques, Enjoy Phoenix a arrêté ses études après son baccalauréat pour s’occuper à temps plein de cette activité.

Voila brièvement quelques tendances, nous développons ces thèmes dans nos formations sur les médias sociaux et la gestion du Web marketing.