Tous les articles par Patrick

Chef d'entreprise de la société EF-EL, je suis l'expert PAO et technologies Web. Certifié ICPF&PSI (Institut de Certification des Professionnels de la Formation & de la Prestation de Service Intellectuel) je suis consultant à votre écoute. Qualités : #Professionnalisme et #CapacitéD’adaptation - Défauts : #Impatience, #Stress et #Entêtement

Des conseils pour la taille des images sur les réseaux sociaux

Nous vous présentons régulièrement des indications sur la taille des images utilisées sur les différents réseaux sociaux, Facebook entre autres, que ce soit pour les profils, pour les publications ou encore pour les publicités. C’est en effet très pratique pour préparer les différentes déclinaisons d’un visuel en les optimisant pour chaque espace ! Qu’en est-il pour 2015 ? Le blog setupablogtoday.com a publié une infographie reprenant les tailles des principaux espaces sur les réseaux sociaux les plus populaires. L’occasion d’avoir des chiffres actualisés pour cette année qui commence. Les voici !

Images Twitter

Image de couverture : 1 500 x 500 pixels, max  10 MO, JPG, GIF ou PNG
Photo de profil : 400 x 400 pixels, max 100 KO, JPG, GIF ou PNG
Photo dans une publication : 420 x 220 pixels minimum, 1024 x 512 pixels max, max 5MO, JPG, GIF ou PNG

twitter

Images Facebook

Image de couverture :  851 x 315 pixels (taille minimum de 399 x 150 pixels qui sera élargie)
Photo de profil : 180 x 180 pixels
Image partagée : 1 200 x 900 pixels (taille minimum de 399 x 150 pixels)
Image pour un lien partagé : 1 200 x 627 pixels en pleine largeur, 154 x 154 pour une image carrée réduite dans le feed, 116 x 116 pour une image carrée réduite sur la page, 470 x 246 pour une image rectangulaire réduite dans le feed, 484 x 252 pour une image rectangulaire réduite sur la page
Image à la une : 1 200 x 717 pixels

facebook

Images Google Plus

Image de couverture : 1 080 x 608 pixels, minimum 480 x 270, maximum 2120 x 1192
Image de profil : 250 x 250 pixels, minimum 120 x 120, JPG, GIF ou PNG
Image partagée en pleine largeur : 497 x 373 pixels, upload max à 2 048 x 2 048 pixels
Image carrée réduite dans le feed (avec un lien notamment) : 150 x 150 pixels

google plus

Images Instagram

Image de profil : 110 x 110 pixels
Thumbnails : 161 x 161 pixels
Taille des photos : 640 x 640 pixels

instagram

Images Pinterest

Image de profil : 165 x 165 pixels
Image de board : 222 x 150 pixels
Thumbnail de board : 50 x 50 pixels
Image pinnée : 236 pixels de largeur

pinterest

Images Tumblr

Image de profil : 128  x 128 pixels
Image de post : 570 x 750 pixels, max 10 MO

tumnlr

Images Youtube

Image de couverture d’une chaine : 2 560 x 1 440 pixels
Image vidéo : 1 280 x 760 pixels

youtube

Images LinkedIn

Logo : 100 x 60 pixels, max 2 MO, JPG, GIF ou PNG
Photo de couverture : 974 x 300 pixels, max 2 MO, JPG, GIF ou PNG
Bannière : 646 x 220 pixels, max 2 MO, JPG, GIF ou PNG
Thumbnail : 50 x 50 pixels, max 2 MO, JPG, GIF ou PNG

linkedin

Pour vous faciliter la vie, il est également possible d’utiliser Canva pour redimensionner directement vos images à la bonne taille.

 

L’intérêt des jeux concours dans votre stratégie marketing

Du marketing transactionnel au marketing conversationnel

Il est loin le temps où les marques lançaient 2 ou 3 campagnes de publicité par an, soutenues par un plan média ambitieux et multicanal, et focalisées sur un événement : nouveau produit/modèle/promotion ou autre. Entre ces 2 moments de campagnes, rien, peu ou pas de communication. Aujourd’hui, cette manière de communiquer ne correspond plus aux habitudes de vos communautés qui attendent de leur marque une prise de parole nettement plus régulière.

Il faut dorénavant garder 2 choses en tête:

1. Vos clients et prospects veulent être en conversation permanente avec vous… mais sont vite lassés. Vous devez donc en permanence les surprendre, les divertir, leur procurer de l’émotion ou leur apprendre quelque chose.

2. Vos clients et prospects veulent recevoir de l’information ciblée, qui les concerne et les intéresse.

Il existe 2 axes généraux pour créer et maintenir une relation sur le long terme:

1. La nécessité de produire des interactions nombreuses, récurrentes mais originales et ludiques – qui ne doivent pas être uniquement promotionnelles.
2. La nécessité d’identifier, connaître et comprendre vos communautés digitales. C’est indispensable pour segmenter et qualifier votre base de données de clients et prospects.

Une grande partie de votre stratégie de marketing digital va être dirigée vers ces 2 objectifs, avec de nombreux outils comme l’inbound marketing, le content marketing, le community management, le SEA, etc.

Il y a une arme à laquelle vous pensez peut-être moins souvent: le jeu-concours. Les jeux-concours sont populaires, extrêmement appréciés par vos communautés digitales et souvent très viraux. Ils doivent être bien construits, pensés et préparés. L’investissement est minime par rapport aux résultats qu’ils peuvent générer. Et ils donnent toujours une image positive de la marque car elle offre quelque chose à sa communauté.

A quels objectifs marketing peut répondre un jeu-concours?

1. Animer et interagir avec vos communautés digitales

Le jeu concours permet d’interagir avec vos communautés présentes sur les différents canaux qui hébergent votre jeu-concours: site web (ou mini site événementiel), réseaux sociaux, sites et applications mobiles. L’animation ne doit pas toujours avoir une finalité promotionnelle, elle peut être purement éditoriale (dans le cas d’un quizz ou d’un test de personnalité par exemple): elle génère de l’engagement, du partage, de l’interactivité.

2. Accroître vos audiences via la viralité

La composante virale d’un concours est essentielle. Elle permet d’accroître votre communauté de manière significative et à moindre coût, si le concours et les mécaniques de viralité sont bien pensés.

La viralité d’un concours peut facilement être encouragée via l’attribution d’une seconde chance au tirage au sort ou un point supplémentaire en cas de partage sur les réseaux sociaux par exemple. Ou en incitant les participants d’un concours à faire venir leurs amis pour voter pour la photo de leur chien, la vidéo de leurs vacances ou leur recette de cuisine favorite.

3. Faire connaître un produit ou un service.

Plus engageant que des ‘posts’, certains types de concours – tels qu’un quizz ou un mémory – sont particulièrement adaptés pour mettre en contexte et faire découvrir vos produits et leurs caractéristiques.

D’autres, comme les tests de personnalité, permettent une première segmentation naturelle de votre cible. Ils permettent par exemple de proposer des produits ou conseils ciblés et liés au profil-type affiché en fin de parcours. Ou bien de rediriger les participants concours vers une page de votre site en fonction des réponses données, leur envoyer des e-mails ciblés etc.

Un exemple d’information ciblée poussée en fin de test de personnalité chez Bonduelle :

bonduelle

Que soit au travers des questions posées, des images, des vidéos, des couleurs utilisées et des prix offerts… vous pourrez accroître l’exposition de votre audience à votre marque de façon ludique.

4.Créer un lien offline/online

Ce lien se matérialise par exemple via des techniques de couponing ou de codes uniques disponibles sur vos produits physiques ou en magasin et conditionnant l’accès à vos concours en ligne.

Un exemple ici chez Mobistar:

mobistar

Les concours sont une précieuse source de données sur vos participants et peuvent servir à :

5. Recruter et qualifier de nouveaux prospects par le moyen de concours identifiés

Si votre concours est bien pensé, les personnes qui y participent et qui remplissent les formulaires d’inscription devraient en principe être intéressées par les produits ou services que vous offrez.

Exemple : vous êtes actif dans le secteur du vin. Un quizz identifié de 20 questions sur le vin sera extrêmement qualifiant. Le taux d’inscription à vos newsletters ou d’acceptation à une invitation à une dégustation sera en principe très élevé pour les participants de votre quizz. Qui deviennent des prospects qualifiés pour votre activité.

6. Qualifier/Segmenter vos bases de données

Selon le type de contenu récolté, vous pourrez qualifier et segmenter vos profils existant de façon plus ou moins approfondie. Apprenez à connaître vos prospects et clients pour pouvoir leur envoyer du contenu de plus en plus ciblé! Par exemple, en enrichissant votre base avec des informations manquantes : date de naissance, adresse, numéro de téléphone, hobby etc.

Il ne s’agit pas uniquement de collecte de données, mais bien d’analyser et valoriser ces précieuses informations.

Exemple : Soyez malins dans la gestion de vos différentes campagnes! Vous êtes responsable CRM d’un cinéma et vous organisez un quizz sur les “10 Comédies Romantiques de 2014”?

Vous avez 12.621 participants. Ils sont donc flaggués “Comédie Romantique” dans votre CRM(1) – à terme, vous aurez des informations sur vos fans de film d’amour, de science fiction, etc. Et vous saurez à qui envoyer quel type d’information!

Un exemple chez Kinepolis:

Kinepolis

Bref, qu’attendez vous?

(1) Ou selon vos propres règles. Par exemple: après 3 participations à une campagne sur ce thème.

Merci à  Jérome Guibaud pour cette excellente analyse.