Savoir créer la publication parfaite…

Afin d’optimiser votre discours sur vos différents médias sociaux voici quelques conseils à retenir qui permettront d’affiner vos publications !

Parlons horaires

Le timing optimal pour vos posts dépend avant tout de l’étude de votre communauté. Grâce aux statistiques de vos pages, vous connaissez les moments d’interaction favoris de vos abonnés. Connais-toi toi-même, pour citer Socrate. La veille de vos médias reste le meilleur indice pour une efficacité prouvée. Cependant, voici un petit récapitulatif des créneaux horaires pour intervenir sur la cible principale des réseaux sociaux en général.

Timing pour publications Les publications et articles de Blog

Afin d’augmenter l’impact de vos articles sur vos lecteurs, d’engager votre communauté ou lecteur d’un jour, vous trouverez ci-après des conseils sur la création d’un post.

Article de Blog

Conseils rédactionnels pour vos médias sociaux : un exemple Facebook

Facebook

Publication Facebook

Positiver !

La positivité engendre l’engagement et le partage. Elle vous aidera à inspirer et stimuler vos utilisateurs.

Fournir de l’information

Les mises-à-jour de statut les plus attrayantes sont celles qui offrent/annoncent quelque chose, mais ne dévoilez pas tout, faîtes que vos fans veuillent cliquer …

Fournir un lien

Si vous allez fournir un lien, assurez-vous d’avoir préciser une URL réduite (Bit.ly), afin que vous puissiez suivre combien de personnes auront cliquer via Facebook.

Inclure des images

Les posts avec images obtiennent la plus grande quantité d’engagement sur Facebook, alors assurez-vous d’en inclure une quand vous pouvez ! La taille parfaite : 800×600.

Mobile Friendly

Utiliser des images simples qui seront facilement visibles sur les appareils mobiles, car 80-85% de vos fans verront vos publications sur leur téléphone.

Engager le dialogue

Les publications ne sont pas les seules à capter votre communauté, les commentaires et les réponses le font. Engager le dialogue avec les fans permet de construire des relations au travers d’une conversation.

Être disponible

Publier vos posts quand le public est à l’écoute, et non seulement lorsque votre entreprise est ouverte. Cela garantira un plus grand engagement des utilisateurs.

Pour retrouver plus de conseils, rendez-vous sur community-management.eu ou lors de notre prochaine formation Facebook pour les pros

 

Acquérir des clients grâce à son site Web

De nombreuses TPE / PME possèdent un site Web qui ne leur apporte pas ce qu’elles en attendent : pas de visibilité, pas de prospect et pas de client. Aussi, allons-nous passer en revue les conditions indispensables pour faire des affaires sur Internet et transformer un site Web en cyber-commercial qui rapporte plus qu’il ne coûte.

attirer des visiteurs sur son site web

Le virtuel n’est pas le réel

Depuis l’avènement d’Internet, le commerce entre les hommes a été profondément modifié. Des biens, des services et de l’argent peuvent s’échanger sans aucun contact humain ; ce qui veut dire que l’acte de vente a été complètement bousculé et que toutes les entreprises doivent adapter leur discours commercial à ce nouvel environnement virtuel. Et pour une TPE/PME, c’est un véritable challenge. Alors, comment faire pour acquérir de nouveaux prospects et les transformer en clients à l’aide d’un site Web ?

Comprendre le Web

La première étape, indispensable pour faire du e-business, est une bonne compréhension du Web et du mode de fonctionnement des internautes. Voici quelques pistes qui devraient vous aider.

Internet, un univers technologique

Vous ne devez jamais perdre de vue que la toile est constituée d’un réseau d’ordinateurs sur lesquels les sites sont installés, les serveurs. Bien qu’évidente, cette information est souvent oubliée, voire méprisée. Pourtant cette donnée est essentielle pour la réussite d’un business Web. En effet, un serveur mal configuré ou trop lent conduira inévitablement votre projet à l’échec. Alors, portez une attention particulière à l’hébergement de votre site.

Tous les internautes sont semblables

Il faut savoir que tous les internautes se ressemblent. Derrière cette affirmation se cache une réalité qui vous sera très utile si vous espérez faire du business sur le Web : tout ce qui ne vous plait pas, ne plaira pas aux autres. Votre site Web vous plait-il ? Vous inspire-t-il confiance ? Achèteriez-vous sur votre site ? Non ? Alors modifiez ce qu’il faut pour aimer votre site et le faire aimer des autres.

Travailler votre notoriété

Faîtes connaître votre site ! Travaillez sa notoriété en utilisant tous les canaux possibles pour diffuser votre marque : les autres sites, les réseaux sociaux, les applications mobiles mais aussi vos documents « papier », vos discours commerciaux, etc…

Les internautes veulent comprendre

Avec l’accès facile aux données mondiales, il n’est plus suffisant d’informer vos clients potentiels, il faut les former. Un client du Web a plus de temps pour comprendre votre offre, plus de facilité pour la comparer aux autres. Alors soyez clair, précis et n’hésitez pas à expliquer pourquoi votre produit ou votre service est le meilleur choix. Pour ce faire, vous devez entrer dans le détail de votre proposition en étant didactique, pertinent et agréable à lire. Donnez-leur du savoir, les internautes vous le rendront.

Retenez les anciens et attirer les nouveaux

Sachez retenir l’attention de vos visiteurs en les intéressant, les amusant ou les surprenant. S’ils aiment ce qu’ils trouvent sur votre site, s’ils y acquièrent des informations ou des services qu’ils jugent utiles, ils reviendront. Et, les nouveaux visiteurs deviendront vite des visiteurs réguliers qui n’hésiteront pas à partager ce qu’ils ont trouvé chez vous et à participer à l’accroissement de votre notoriété.

Devenez un expert dans votre domaine

Si vous suivez les précédents conseils, vous serez vite identifié comme un expert de votre domaine sur internet. Et quel prospect pendrait le risque d’acheter un produit ou un service ailleurs que chez l’expert qui le propose ?

Se former ou se faire aider pour réussir

Comme vous le voyez, on n’improvise pas un succès sur le Web et un site seul n’y suffit pas. Pour mettre en œuvre une stratégie Internet rentable, que ce soit pour acquérir de nouveaux prospects ou de nouveaux clients, vous avez deux choix :

  • Le premier consiste à suivre des formations adaptées à votre niveau et ciblées sur vos objectifs. Vous pouvez, bien évidemment, vous appuyer sur la formation de vos collaborateurs. Mais, vous lancer dans un projet Web sans compétence est le meilleur chemin vers l’échec.
  • Le deuxième choix vous demandera de vous appuyer sur des experts qui connaissent leur sujet et qui ont fait leurs preuves. Contrairement à ce qu’on pourrait croire en parcourant les pages de Google, il existe peu d’agences capables de vous conduire au succès, alors faîtes le bon choix !

Merci à Patrick DUHAUT, expert e-Business pour la société Outsourcing Network Intelligence pour cet article

Les tendances des médias sociaux en 2016

Quelques tendances marquantes pour 2016

bonne année 2016

Cet article est à destination des services marketing qui vont devoir investir de l’argent à bon escient cette année 2016. Le poids des médias sociaux devenant de plus en plus important dans les stratégies de communication, les budgets qu’on y affecte le deviennent également. Parallèlement, le R.O.I. (Return on investment ou retour sur investissement) est maintenant  parfaitement mesurable. C ‘est le mètre étalon (que l’on devrait écrire Maitre étalon) qui brise ou favorise une carrière. Il nous a donc paru utile de vous faire part de quelques informations glaner ici et là.

La vidéo confirme son développement

« Un tweet contenant une vidéo est six fois plus performant qu’un tweet avec une image », dixit Damien Viel, directeur général de Twitter France. Seulement, il va falloir savoir faire bref. Vine, c’est 6 secondes de vidéo, la nouvelle application Boomerang d’Instagram, c’est la moitié.

Après le « mobile first », vive le « mobile only »

le mobile prioritairement

Les campagnes se feront uniquement sur Mobile.
Exemple :
Soon, le service bancaire d’Axa, une « banque 100% mobile » dont l’accès se fait uniquement via une application Android (Google) ou iOS (Apple).

La maîtrise des médias sociaux par les employés

Au marketing, c’est évident et les nouveaux venus sur le marché du travail seront parés. Les premiers cursus de Community managers créés par les école de commerce et Management vont arrivés à maturation, et inonder le marché du travail. Pour les autres, il y a la formation professionnelle. Tous les services seront impliqués dans cette démarche, à commencer par les services commerciaux. Axa forme ses commerciaux aux réseaux sociaux afin de trouver de nouveaux clients. Les laboratoires pharmaceutiques font de même.

Exploitation croissante du Big data,

Notamment des données en provenance des réseaux sociaux :

66% des consommateurs dans le monde ont cessé de faire affaire avec un fournisseur en 2014 et sont passés à un autre, en raison d’une mauvaise expérience de service à la clientèle,

  • soit +4% par rapport à 2012
  • soit +17% depuis 2005.

Plus de publicité intrusive

Burger King et Twitter

Comme pour l’utilisation de Twitter par les marques, il faut faire de la pub sans en avoir l’air : soyez imaginatif. « Personne ne veut voir une publication de marque sur les réseaux sociaux, explique Bérénice Charles, chargée marketing de Burger King. Nous avons une exigence créative pour chacun de nos posts : c’est 20/20 ou rien. »

L’importance des influenceurs

En regardant l’émission « NRJ Music Award », je me suis demandé si les vedettes étaient sur scène ou dans la salle. Gros plan sur les « Youtubeuses » plus souvent que sur les artistes ; l’émission « Danse avec les stars » propulse Enjoy Phoenix* devant des danseurs bien supérieurs grâce à son influence sur Youtube.
Selon une étude réalisée par PrismaMédia, 35 % des femmes ont déjà acheté un produit de beauté après l’avoir vu dans un blog.

Enjoy Phenix Youtubeuse

*En août 2015, le compte EnjoyPhoenix affiche plus de 1 810 000 fans – et rassemble des vidéos vues entre 500 000 et 2.5 millions de fois – tandis que plus de 825 000 personnes suivent le compte EnjoyVlogging. * Devenue une vraie star courtisée par des marques, Enjoy Phoenix a arrêté ses études après son baccalauréat pour s’occuper à temps plein de cette activité.

Voila brièvement quelques tendances, nous développons ces thèmes dans nos formations sur les médias sociaux et la gestion du Web marketing.