La balise meta-description permet un meilleur référencement

Inspirons-nous des classiques du Cinéma pour appliquer des bonnes recettes de positionnement à notre site.

J’ai bien dit positionnement et non référencement. Votre site est référencé de base et par « Big Brother Google ». L’objectif est de le mettre en valeur en première page dans le « Triangle d’or » ( le premier tiers de la première page.

Google-big-brother surveille ta description

Un des premiers points forts du S.E.O. (Search Engine Optimisation) est la bonne utilisation de la balise meta-description, celle qui donne envie, en résultats de requêtes, à l’internaute de venir vous voir.

Comme pour le docteur Knock, une bonne description des symptômes permet un bon diagnostic, et donc une bonne prescription. Si la finalité est différente, la méthode reste la même.

Description des symptomes par Knock Jouvet

Utiliser la balise meta-“description”

La balise meta-description d’une page fournit à Google et aux autres moteurs de recherche un résumé du contenu de la page. Tandis que le titre d’une page peut se composer de quelques termes ou d’une expression, la balise meta-description d’une page peut contenir une ou deux phrases ou un court paragraphe.

Tout comme la balise <title>, la balise meta-description se place à l’intérieur de la balise <head> de votre document HTML.

Quels sont les avantages de la balise meta- “description”?

Les balises meta-description sont importantes, car Google peut  les utiliser comme extraits ou “snippets” de vos pages. Nous  mettons l’accent sur le “peut”, car en effet, Google peut  également choisir d’utiliser une section pertinente du texte visible sur votre page si elle correspond à la requête de l’utilisateur. En outre, Google peut également utiliser la description de votre site fournie dans le répertoire de sites Web Open Directory Project ou  ODP, si votre site y est répertorié. Pour optimiser vos balises de référencement, l’agence pédagogique EF-EL vous propose des cours en web-marketing.

Ajouter des balises meta de description à chacune de vos pages est toujours une bonne solution dans le cas où Google ne trouverait aucun extrait de texte approprié à présenter dans les résultats de recherche.

Les termes apparaissent en gras dans les extraits ou “snippets” lorsqu’ils correspondent à une recherche utilisateur. Cela donne une indication à l’utilisateur sur la correspondance entre ce qu’il recherche et le contenu de la page.

Résumer le contenu de la page de façon pertinente

Rédigez une description pouvant à la fois informer et intéresser les utilisateurs lorsque la balise meta-description s’affiche comme extrait dans les résultats de recherche.

Évitez :

  • de rédiger une balise meta-description sans lien direct avec le contenu de la page ;
  • d’utiliser des descriptions génériques telles que “Ceci est un site Web” ou “Page sur les cartes de baseball” ;
  • de remplir la balise de description de mots-clés uniquement ;
  • de copier-coller l’intégralité du contenu du document dans la balise meta-description.

Utiliser des descriptions uniques pour chaque page

L’utilisation de balises meta-description distinctes pour chaque page permet d’aider à la fois les utilisateurs et Google, surtout pour les recherches pouvant renvoyer vers plusieurs pages de votre domaine (par exemple les recherches effectuées à l’aide de l’opérateur). Si votre site est constitué de milliers, voire de millions de pages, une attribution manuelle de balises meta-description n’est probablement pas envisageable. Dans ce cas, nous vous conseillons de générer automatiquement des balises meta-description en fonction du contenu de chaque page.

À éviter

Utiliser une seule et même balise meta-description sur toutes les pages de votre site ou sur un grand nombre de pages.

Conseils-clés sur les médias sociaux pour améliorer l’image de marque, générer des clics et des conversions

Un marketing efficace du social media contribue à la prospérité des entreprises !

Selon une étude de Shareaholic, 30% du trafic global d’un site web provient des médias sociaux. Enjeu : votre image de marque !

Image_de_marque

Si votre site web est en-dessous de ce pourcentage référence, vous pouvez envisager une amélioration de votre stratégie de contenus sur les médias sociaux. Si vous êtes au-dessus, voilà quelques conseils supplémentaires afin de stimuler la commercialisation via vos réseaux et d’accroître vos ventes.

1. Facebook : Construire des groupes

La portée organique des pages Facebook entreprises continue de diminuer. Les entrepreneurs, les commerçants et les personnes en charge des publications devraient plutôt envisager de créer et de gérer des groupes Facebook. L’avantage est que les membres peuvent choisir de recevoir directement des notifications sur les mises à jour.

2. Facebook : Insérer des Call-to-Action

Ajouter un peu de piment à des posts Facebook réguliers pour générer encore plus de prospects. Pour ajouter des boutons d’appel à l’action qui augmentent les clics et génèrent du trafic, ou connaître toutes les astuces de vos réseaux, suivez nos formations dédiées.

3. Twitter : Créer des tweets formatés sur mesure

La plupart des tweets peuvent se perdre dans le flux d’actualité (feed) qui semblent défiler sans fin. Les tweets mis en forme de façon personnalisée, sont sûrs d’attirer l’attention d’un lecteur. Saut de ligne ou couleur de police unique peuvent alerter et créer un changement bienvenu pour rompre la monotonie du message court. Pour se démarquer encore plus, pourquoi ne pas inclure une emoji rafraîchissante ou un symbole fun, que vous pouvez copier et coller de sites tels que iEmoji.com.

4. Google+ : Ecrire des messages plus longs.

Bien que Twitter ne bougera pas de sa limite de 140 caractères, Google+ est une plateforme qui favorise la conversation, qui peut débuter par une publication plus longue. Par exemple, ce post sur linkedIn de Mike Alton, consultant web, qui a reçu des dizaines de commentaires et plus d’une centaine +1.

5. Démarcher sur plusieurs plateformes sociales

Convertissez vos fans Facebook, en followers sur Twitter, en connexions LinkedIn, et en contacts à travers vos cercles sur Google+. Vous vous devez de partager régulièrement sur chaque réseau social, ainsi vous (et votre entreprise) serez à jamais dans la tête de vos abonnés, de votre communauté.

6. Faciliter des liens significatifs

Vos clients, acheteurs et utilisateurs sont des gens incroyables, et lorsque vous identifiez leurs centres d’intérêt, encouragez-les à interagir les uns avec les autres, encore et encore. Vous donnez alors naissance à des relations dont vous serez le point commun. Ils se retrouvent via leur rapport affectif à votre marque, votre entreprise.

7. Production participative de contenus

Présenter des visuels puissants, générés par les utilisateurs. Retrouver des clichés, vidéos… de vos produits mis en scène par des utilisateurs et le réutiliser. Il existe des plates-formes de levier tels que Pixlee qui démontrent la véritable signification de la marque pour ses clients.

8. Soyez un peu bizarre

Jouer la sécurité ne garantit rien. Au lieu de cela, prendre quelques risques calculés qui peuvent inciter votre public (et leurs amis, fans et adeptes) à admirer l’authenticité de votre entreprise, les faire rire, sourire et partager.

9. Tenez-vous derrière vos actions

Les meilleurs entrepreneurs savent quand se débarrasser d’un mauvais client et peuvent le faire sans regret. Une réponse sur les médias sociaux est obligatoire, surtout après une attaque. Jouer la transparence, être honnête et tout à fait raisonnable, permet de remporter un soutien massif de la communauté, voir de gagner de nombreux nouveaux clients.

10. Mettre une touche positive sur les choses

Plutôt que de se joindre à des foules en colère, il faut dire quelque chose de positif et édifiant sur les questions importantes dont votre public se soucie. Les utilisateurs de médias sociaux sont plus susceptibles de vous suivre si vous partagez des publications plus heureuses. Les émotions sont contagieuses et les gens apprécient l’optimisme.

11. Fournir un peu de structure

Attendre une réponse à une question ouverte sur un sujet nommé  pourrait être inefficace. Sans aucune orientation de votre part, cela n’entraînera seulement qu’une poignée de réponses. En suggérant un certain format pour les réponses, vous verrez comment les réponses de votre communauté deviendront créatives. Avec un peu de chance, ils penseront à vous et votre entreprise.

Astuce Bonus : Une célébrité porte-parole. Pour les entreprises qui ont les capacités de réseau (ou les ressources financières nécessaires) pour recruter une célébrité, un compte reprise socio-médiatique peut permettre beaucoup de buzz. Attention, être prudent sur le talent sélectionné pour ce travail, et donnez des directives à suivre.